Douleurs aux cervicales : comment les reconnaître et les soulager ?

Les douleurs aux cervicales sont fréquentes ; en général, elles sont causées par des tensions musculaires au niveau de la nuque et du cou, liées à une mauvaise position ou même au stress.

Douleurs aux cervicalesCOMMENT RECONNAÎTRE UNE DOULEUR AUX CERVICALES ?

Une douleur aux cervicales peut être mécanique, c’est-à-dire se manifester sans aucun autre symptôme, et être soulagée quand vous vous étirez. Dans d’autres cas, elle peut s’accompagner d’autres symptômes parfois gênants, comme :

– Une raideur du cou et/ou de la nuque

– Des spasmes

– Des maux de tête

– Une difficulté à bouger le cou et la tête

Si vos douleurs sont particulièrement fortes, et ressenties également dans les bras ou les jambes, il s’agit d’un signe de gravité, qui doit vous pousser à consulter au plus vite. Une douleur au niveau de la nuque qui s’accompagne de fièvre, nausées et/ou vomissements doit également vous alerter.

D’OÙ VIENT MA DOULEUR AUX CERVICALES ?

Une douleur au niveau des cervicales peut correspondre à un certain nombre de pathologies ou de causes mécaniques.

La cause la plus fréquente est une fatigue musculaire des muscles de la nuque et du cou, due à de mauvaises habitudes : par exemple, travailler devant un ordinateur en ayant la tête trop penchée ; ou au contraire, lever régulièrement la tête, comme le font la plupart des ouvriers du bâtiment. Trop sollicités, les muscles finissent par être contractés en permanence, ce qui cause les douleurs.

Votre douleur à la nuque peut aussi être causée par :

– Une arthrose cervicale

– La compression d’un ou plusieurs nerfs

– Une atteinte d’une vertèbre cervicale

Enfin, plus rarement, ce symptôme est secondaire à d’autres pathologies : notamment la polyarthrite rhumatoïde, la méningite, certaines infections … Il s’agit là d’une minorité des cas.

3 ASTUCES POUR SOULAGER VOS DOULEURS

Douleurs aux cervicales1- Les étirements : ils vont permettre de relâcher les raideurs musculaires de la nuque. Vous créez volontairement une tension musculaire pour obtenir un relâchement de la zone tiraillée :

– Asseyez vous sur une chaise, vos pieds sont à plat au sol, votre dos est droit.

– Posez la main droite, paume de main vers le haut, sur votre cuisse droite (le bras est relâché).

– La main gauche est en appui sur l’assise de votre chaise, bras tendu, verrouillé.

– Penchez légèrement votre tête vers la gauche (flexion de tête à gauche).

– Abaissez votre épaule droite.

– Lorsque vous ressentez un léger tiraillement, maintenez la position pendant 20 secondes.

– Relâchez et effectuez la même manœuvre de l’autre côté.

2- L’auto-grandissement : L’auto-grandissement vous permet d’aligner votre tête avec vos vertèbres cervicales pour retrouver une bonne position :

– Asseyez vous sur une chaise, vos pieds sont à plat au sol, votre dos est droit. Posez vos mains sur vos cuisses (vos bras sont relâchés).

– Inclinez légèrement votre tête. Relâchez vos épaules.

– Tirez votre menton vers l’arrière (Translation de la tête vers l’arrière).

– Lorsque vous ressentez un tiraillement dans la nuque, maintenez la position pendant 20 secondes.

Effectuez cette manœuvre deux fois. Vous pouvez l’intégrer dans vos exercices quotidien pour réapprendre à corriger votre posture. Utilisez un miroir pour faire vos propres corrections.

3- La décompression articulaire : cette technique consiste à tirer les cervicales pour décompresser les disques intervertébraux. Cela permet de relâcher les tensions. Méthode très efficace !

Pour effectuer cette manœuvre, deux techniques sont à votre disposition. Nous vous recommandons la première, c’est-à-dire, de vous le faire faire par votre Masseur Kinésithérapeute. La deuxième est faisable seul(e), mais difficile à réaliser.

Douleurs aux cervicales : comment les reconnaître et les soulager ?