20 Additifs Alimentaires à Éviter Absolument pour Protéger Votre Santé

Les additifs alimentaires sont omniprésents, pourtant ils passent souvent inaperçus. Jetez un œil à n’importe quelle liste d’ingrédients sur les emballages des produits que vous achetez au supermarché, et vous les repérerez facilement. Ils se dissimulent derrière la lettre E, faisant partie intégrante de la composition des produits des industries agroalimentaires.

Additifs Alimentaires à Éviter Absolument pour Protéger Votre Santé

Cependant, certains d’entre eux sont à éviter, car ils renferment des substances potentiellement dangereuses pour notre santé. Voici donc une liste des additifs alimentaires à risque pour votre bien-être, comprenant 20 ingrédients particulièrement préoccupants.

Car si acheter des aliments contenant des ingrédients de base tels que la farine, le sucre ou les œufs semble une évidence, opter pour des produits saturés d’additifs néfastes pour la santé, surtout celle des enfants, est une décision que beaucoup préféreraient éviter.

20 additifs très nocifs

– E102 – E104 – E110 – E110 – E120 – E124 – E129 – E150c – E150d – E210 – E211 – E212 – E213 – E249 – E250 – E251 – E252 – E284 – E285 – E320

Dangereux

E120 – E123 – E131 – E171 – E319 – E338 – E339 – E340 – E341 – E343 – E432 – E433 – E434 – E435 – E436 – E442 – E450 – E451 – E452 – E466 E468 – E469 – E471 – E472b – E472c – E472d – E472e – E472f – E473 E474 – E475 – E476 – E477 – E479b – E481 – E482 – E491 E492 – E493 E494 – E495 – E520 – E522 – E523 – E541 – E551 – E552 – E553b – E554 – E555 – E620 – E621 – E622 – E623 – E624- E625 – E950 – E951 – E952- E954 – E955 – E962 – E1410 – E1412 – E1413 – E1414 – E 1442 – E1452

Cancérigènes

E104 – E950 – E249 – E250 – E251 – E214 – E215 – E216 – E217 – E218 – E219 – E131 – E132 – E133 – E249

Danger pour les enfants

E210 – E212 – E213 – E104 – E122 – E211 – E338 – E252

Soupçonneux

E951 – E954 – E141 – E173

Interdits

E103 – E105 – E111 – E121 – E123 – E125 – E125 – E130 – E152 – E171

Troubles gastriques

E338 – E339 – E340 – E341 – E343 – E450 – E461 – E462 – E463 – E465 – E466

Maladies cutanées

E151 – E160 – E231 – E232 – E239 – E311 – E312 – E320 – E907 – E951 – E1105

Troubles intestinaux

E154 – E626 – E627 – E628 – E629 – E630 – E631 – E631 – E632 – E633 – E634 – E635

Tension artérielle

E154 – E250 – E252

Les additifs alimentaires inoffensifs

Additifs Alimentaires à Éviter Absolument pour Protéger Votre SantéCertains additifs alimentaires sont parfaitement inoffensifs, mais il est essentiel de ne pas les confondre avec ceux présentant un risque pour la santé. Les extraits naturels, par exemple, ne posent généralement aucun problème. C’est le cas du bêta-carotène, extrait de la carotte et identifié sous le code E160. De même, les colorants naturels tels que le curcuma (E100), le caramel (E150) ou le paprika (E160c) ne présentent généralement aucun danger pour la santé. Ces additifs se trouvent couramment dans de nombreux aliments, y compris dans des produits biologiques.

Certains additifs alimentaires sont également utilisés pour rehausser le goût des plats, ce qui est particulièrement pratique lorsque les plats industriels manquent de saveur. On a recours à des substances telles que le glutamate, connu sous le nom de code E621 (ou E622, E623, E624, E625), ou MSG pour monosodium glutamate. Ce rehausseur de goût est largement utilisé dans de nombreux produits, tels que les chips, les sauces, les biscuits salés ou sucrés, ainsi que dans les plats préparés industriellement, notamment les plats asiatiques tout prêts. Cependant, en grande quantité, le glutamate peut être toxique pour les neurones, surtout chez les enfants, ce qui constitue un problème à prendre en considération.

L’impact néfaste des additifs alimentaires ne se limite pas seulement à perturber notre appétit et à favoriser une dépendance à certains aliments, comme les chips. Ces substances peuvent également perturber nos hormones, entraînant ainsi des déséquilibres et des effets indésirables sur notre santé. En effet, leur consommation peut avoir une incidence sur notre glycémie, ce qui augmente le risque de développer le diabète. De plus, ils peuvent contribuer au vieillissement prématuré du cerveau, ce qui souligne l’importance de surveiller attentivement notre alimentation.

Les colorants industriels, utilisés pour donner une apparence attrayante aux aliments, présentent également des risques pour la santé. Sous des codes tels que E100 à E199, ces colorants, comme l’E124 pour le rouge, sont responsables des belles couleurs vives des produits alimentaires tels que les jambons roses ou les bonbons colorés. Cependant, contrairement aux colorants naturels, les colorants industriels peuvent être dangereux.

Certains colorants, comme le bleu, le rouge cochenille et le jaune de quinoléine, sont particulièrement à éviter en raison de leurs effets nocifs potentiels. Des études ont en effet suggéré un lien entre la consommation de ces colorants et divers problèmes de santé, tels que l’hyperactivité, les troubles du comportement, les maux de tête, les troubles de la vision, ainsi qu’un risque accru de cancer.

Depuis le 1er janvier 2020, l’additif E171, également connu sous le nom de dioxyde de titane, est désormais interdit dans les aliments en raison de ses propriétés opacifiantes et colorantes, principalement utilisées pour obtenir un blanc éclatant. Cependant, il est important de noter que cette interdiction ne s’applique pas aux produits de beauté ni aux médicaments. Cela souligne l’importance de la vigilance dans le choix de nos produits de soins personnels et nous incite à considérer la fabrication de cosmétiques maison comme une alternative plus sûre.

Les conservateurs : Identifiables sous le code E200, sont des additifs alimentaires qui jouent un rôle crucial dans la prolongation de la durée de conservation des produits. Cependant, parmi eux, les parabens, largement utilisés, sont devenus tristement célèbres en raison de leur association avec des perturbations hormonales et leur implication présumée dans le développement de certains cancers, notamment le cancer du sein.

Les nitrates et les nitrites de sodium et de potassium (E250 et E251), également classés parmi les conservateurs, se retrouvent souvent dans des aliments tels que la charcuterie, le jambon, certains fromages et poissons industriels. Leur consommation excessive a été associée à divers problèmes de santé, allant de l’asthme et de l’hyperactivité aux vertiges, chutes de tension et nausées. De plus, ces substances sont considérées comme des cancérigènes probables par l’Organisation mondiale de la Santé, en particulier en ce qui concerne les cancers colorectaux.

Un autre conservateur à éviter est le benzoate de sodium (E211), que l’on trouve couramment dans les sodas, les tartes et les confitures du commerce. Sa présence importante dans les produits sucrés populaires chez les enfants soulève des préoccupations, notamment en ce qui concerne son impact sur l’hyperactivité et les réactions allergiques.

Les phosphates, représentés par les additifs E450, E451 et E452, sont également à surveiller de près. Leur consommation excessive est associée à des problèmes cardiovasculaires et rénaux, et peut accroître le risque de certains cancers. On les retrouve fréquemment dans les sodas, les fromages industriels, la charcuterie et les produits de boulangerie industrielle.

Les émulsifiants, identifiés par les codes E491, E492, E493, E494 et E495, sont utilisés pour donner une texture plaisante aux aliments. Présents dans les glaces, les yaourts et les mousses, ils sont accusés de perturber l’équilibre de la flore intestinale et d’augmenter la perméabilité des parois intestinales, ce qui peut favoriser les inflammations, les allergies, le diabète et même le cancer du côlon.

Les édulcorants artificiels, comme l’aspartame, le sucralose, le cyclamate, le néotame et la saccharine (codes E950 à E968), sont souvent choisis pour leur capacité à sucrer sans apporter de calories. Cependant, leur utilisation peut avoir des conséquences néfastes, telles que la fatigue chronique, les migraines et même la contribution à des maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson.

Résultat :

Voilà, vous voilà désormais au courant de tous les additifs alimentaires à éviter comme la peste lorsque vous faites vos courses 🙂

Pour obtenir plus d’informations sur les additifs alimentaires, vous pouvez consulter le guide des additifs alimentaires de Que choisir.

Si vous souhaitez approfondir le sujet, vous pouvez également vous référer au livre de Corinne Gouget, intitulé « Additifs alimentaires : le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner ».

Cependant, voici un conseil avisé : évitez les produits dont la liste d’ingrédients est longue comme le bras ! Ils sont souvent remplis d’additifs alimentaires et d’ingrédients chimiques.

Pour contourner ces additifs alimentaires, privilégiez l’achat de produits bio autant que possible. Bien que certains additifs alimentaires puissent se glisser dans les produits bio, la plupart sont moins nocifs.

Cependant, la meilleure solution reste de préparer le plus de plats possibles à la maison : des gâteaux, des plats exotiques, des recettes simples et économiques, des volailles, des gratins, des soupes…

Au moins, vous êtes assuré de consommer des aliments sains… tout en économisant de l’argent !

20 Additifs Alimentaires à Éviter Absolument pour Protéger Votre Santé