Une maman adresse une lettre touchante à la nouvelle copine de son ex-mari

Il n’est pas obligatoire que la relation entre une mère et une belle-mère soit nuageuse.

“A toi, la belle-mère de ma fille,

Je n’ai jamais voulu de toi ici. Tu n’as jamais fait partie de mes plans pour l’avenir. Dans les rêves que je faisais de ma future famille, tu ne devais pas être là (…)

Mais parfois, la vie nous réserve bien des surprises et les choses sont parfois différentes de ce que nous prévoyons. Quand ma petite famille a éclaté en deux, je savais qu’un jour, tu viendrais. Dans mes pensées, tu aurais été une bête terrible, une femme méchante, une marâtre que ma petite fille n’aurait jamais voulu avoir sous son toit ! (…) Et puis, tu es arrivée (…)

Tous mes plans tombaient à l’eau (…) Tu avais accepté ma petite fille dès le tout début et tu éprouvais un amour inconditionnel aussi bien pour elle que pour son papa, et cela était une véritable bénédiction, pour tout le monde.

Cette petite fille, tu l’as intégrée à tout ce que tu fais dans la vie de tous les jours et tu l’as faite se sentir aimée et acceptée. Tu places sa relation avec son papa au-dessus de la tienne (…) Quand son papa et moi avons décidé de divorcer et de vivre dans des maisons séparées, je savais qu’il y aurait des moments dans lesquels elle aurait besoin de moi, sa maman, et que je ne serais pas là.

Alors, permets-moi d’éprouver de la gratitude pour le fait que tu sois là quand je serais absente. Merci de lui avoir pardonné ses années d’adolescence, de ne l’avoir jamais rejetée. Elle a besoin d’une maman dans ta maison, et tu as fait un travail formidable pour remplir ce rôle.

Grâce à toi et à ton courage, en prenant soin de notre fille comme tu le fais, elle sera une femme forte et une bonne personne (…)

Je promets de toujours te respecter, moi aussi. Je promets de ne jamais te rabaisser dans la position que tu tiens dans la vie de ma fille, ni te dire que tu n’es pas sa mère.

Je promets de l’éduquer et de lui faire voir à quel point elle est chanceuse d’avoir deux femmes fortes et courageuses dans sa vie.

Femme splendide, tu es pour moi un joyau rare et précieux.

Je t’aime.”

 lettre d’une femmeAprès que des millions de personnes ont lu la lettre, la belle-mère a répondu :

“Candice,
Je ne sais pas vraiment quoi dire. Je ne suis pas très forte avec les mots, je ne sais pas m’exprimer aussi bien que toi. Tout ce que je peux te dire, c’est que je suis en larmes, des larmes de bonheur… Tu me fais me sentir si spéciale…

Merci pour cette lettre. Elle a illuminé ma journée et je la garderai toujours près de mon cœur.
Je t’aime.”