Plante ornementale très toxique peut causer de graves brûlures !

En balade ou dans notre jardin, on peut croiser une plante toxique au point que son contact risque de rendre aveugle. Laquelle ?

La berce du CaucaseLa berce du Caucase, une plante envahissante

Originaire de la partie occidentale du Caucase, elle pousse désormais un peu partout en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Considérée comme une espèce envahissante, elle n’a pas besoin de grand-chose pour se reproduire.

Elle pousse très bien dans les montagnes, mais aussi dans les clairières, dans les zones humides ou encore le long des cours d’eau.

Une espèce toxique pour l’homme

La berce du Caucase est une plante dite phototoxique. En effet, sa sève contient des substances chimiques appelées furanocoumarines. « Ces composés réagissent avec la lumière du soleil et peuvent causer des dommages physiques importants, tels que des brûlures au troisième degré ou même la cécité », expliquent nos confrères.

Autrement dit, il faut absolument éviter de la cueillir ou de la frôler ! À son contact, notre peau devient rouge et se couvre de cloques. Selon l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, la « photosensibilisation et hyper ou hypo-pigmentation des zones touchées persistant sur plusieurs mois, voire des années », est aussi l’un des symptômes.

Par ailleurs, si la sève entre en contact avec les yeux, elle peut rendre aveugle, temporairement ou de manière permanente.

Quelles précautions faut-il prendre face à la berce du Caucase ?

Comme pour l’herbe du diable, il faut se méfier de la berce du Caucase. Pour se protéger de cette plante toxique, il est avant tout conseillé de ne pas la toucher. Si par mégarde vous la touchez, il faut laver votre peau à l’eau froide et à l’aide d’un savon doux, tout en vous protégeant du soleil dans les jours suivants.

Si vous comptez arracher cette plante, il faut avant tout couvrir toutes les parties de votre corps « par des habits protecteurs non absorbants », comme l’indique l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes.

 Il faut également éviter les contacts avec le visage, puis enlever les gants et les vêtements en évitant le contact avec la sève. Il faut même laver les outils qui ont été en contact avec la sève de la berce du Caucase pour s’en protéger au maximum.

La berce du Caucase