Un Studio en Bois dans le Jardin : Une Alternative Ingénieuse pour Héberger un Parent

Patrick Chastenet, résidant en France avec son épouse, Marie-Laure, et son père de 83 ans, a fait face au dilemme de trouver une solution adaptée pour son père vieillissant qui ne souhaitait pas intégrer une maison de retraite. De plus, les coûts exorbitants des établissements spécialisés, s’élevant à 2 000 euros par mois, semblaient inabordables pour la famille Chastenet.

Pour éviter la maison de retraite,il installe son père de 83 ans dans un studio de jardin à côté de chez lui

Marie-Laure Chastenet explique : “Il ne voulait ni retourner en maison de retraite ni emménager dans un appartement. Notre maison ne pouvait pas accueillir davantage de résidents, donc nous devions trouver une alternative.”

La solution choisie par Patrick et Marie-Laure fut d’investir dans un petit studio en bois, installé dans leur jardin. L’ensemble du projet de construction de ce chalet s’est élevé à 37 000 euros.

Le studio en bois, offrant une surface de 15 mètres carrés, comprend un salon, une cuisine et une salle de bain. Il a été spécialement conçu pour répondre aux besoins et au bien-être du père de Patrick, avec une accessibilité en fauteuil roulant et des installations sanitaires adaptées aux personnes âgées ou à mobilité réduite.

Cette habitation adaptée permet au père de conserver son indépendance tout en restant à proximité de sa famille. Patrick Chastenet souligne : “Il est à la fois chez lui et chez nous. Il conserve son indépendance, mais en cas de besoin, il n’y a qu’une courte distance à parcourir pour le rejoindre.”

Ce type de solution gagne en popularité de nos jours, avec de plus en plus de personnes choisissant de construire un studio de jardin pour diverses raisons, que ce soit pour recevoir des amis, héberger des aînés ou aménager un bureau. En plus de réduire les coûts associés aux maisons de retraite, cette alternative renforce les liens familiaux.

Avant de vivre dans ce studio de jardin, le père de Patrick habitait à des centaines de kilomètres de son fils. Désormais, il peut profiter davantage de la compagnie de sa famille et de ses petits-enfants, tout en demeurant confortablement installé dans son espace personnel.

Pour éviter la maison de retraite,il installe son père de 83 ans dans un studio de jardin à côté de chez lui